Une newsletter 100% Lyon pour finir l’année !

Howdy ho !

L’année 2020 se termine et cette période de fête est à l’image du reste de l’année, confinée. Dans ces moments où l’on a besoin de se serrer les coudes, j’avais envie de de faire comme IRL : consommer local.

Les articles partagés dans cette dernière newsletter de l’année sont donc tous écrits par des lyonnais et lyonnaises qui m’inspirent beaucoup.

Un carnet pour noter ses mots de passe. Une idée de cadeau de Noël ? (~6-7 min)

J’aurais pu partager l’un des nombreux contenus techniques de qualité que propose Pascal, le choix ne manque pas. Mais à l’approche des fêtes cet article me semble plus adapté et il est tout aussi important. Il nous rappelle que le monde n’est pas (heureusement) fait que de privacy nerds et qu’à défaut de la meilleure solution pour protéger la vie numérique de vos proche, on peut aussi choisir la moins pire.

Je peux faire sans (~3 min)

L’effet Dunning-Kruger est l’un des phénomènes de psychologie comportementale les plus connus. On n’a pu que trop le constater cet année, et c’est même devenu le business model de certaines chaines de télé à la morale assez basse.

Dans cet article, Eric essaye de l’étudier sous le prisme du développement, plus particulièrement au sujet de la gestion de dépendances. Force est de constater qu’il en sort des conclusions plutôt justes.

Certification Opquast : qu’est‑ce que ça change ? – 24 jours de web (~10-13 minutes)

Agnès a passé la certification Opquast, cette formation qui met l’expérience utilisateur au centre de la conception de services web (j’insiste sur l’utilisation de service plutôt que site). Dans cet article, elle explique pour quelles (mauvaises) raisons elle l’a passé, et ce qu’elle en a tiré.

Les parallèles entre le dessin et le développement | Eventually coding (~16-20 minutes)

On fini avec un article d’Hugo qui forcément me parle. Celles et ceux qui me suivent sur Instagram savent que j’aime dessiner. Le parallèle entre le développement est le dessin est parfois évident, parfois plus subtil, mais il y a quelques certitudes dans les 2 domaines : les bases sont importantes et la pratique est essentielle

Pour faire l’analogie de la navigation web de nos jours, rien de plus efficace qu'un GIF tiré de “Y a-t-il un pilote dans l’avion ?".


On a appris ces derniers jours le décès de Tony Hsieh, qui avait fondé Zappos, entreprise qu’il a revendu en 2009 à Amazon.

Je ne peux que vous recommander son récit autobiographique Delivering Happiness (mal traduit “L’entreprise du bonheur“ en français) qui fait partie des lectures les plus inspirantes que j’ai pu avoir vers le début de ma carrière. Il y explique entre autre comment il a fait du service client une valeur fortement ancrée dans la culture de Zappos et la façon dont ça a structuré son évolution (c’est une de premières entreprises de cette taille à avoir un fonctionnement holacratique).

Et je vous vois venir, à me dire “Oui Cédric tu nous a dit que c’était une newsletter made in Lyon, il y a tromperie sur la marchandise !” et vous avez raison. Mais savez vous qu’il existe un autre livre sur ce thème qui s’appelle “L’obsession du service client” ? Il a été écrit par Jonathan Lefèvre qui est également du coin. (Je ne l’ai pas encore lu donc c’est plus difficile pour moi de vous le recommander, mais j’en ai entendu dire beaucoup de bien).


Avant de vous laisser, je voulais vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d’année. Soyez prudent·e·s, portez vous bien. Et merci pour votre fidélité qui me fait chaud au coeur. Si le contenu de la newsletter vous plait, n’hésitez pas à la partager ou en parler autour de vous, c’est la meilleure des motivations pour moi.

See you in 2021 !